Le Parti Radical a-t-il encore des raisons d’exister ?

Le siège du Parti Radical à Lyon était plein pour écouter Jonathan BOCQUET, jeune étudiant en sociologie politique, nous exposer son mémoire universitaire. Au-delà des adhérents, des sympathisants, des universitaires, de nombreux jeunes nous avaient rejoints pour cette soirée. Et ils n’ont pas été déçus. L’exposé de Jonathan était clair, sans concession et très lucide sur la grandeur du Radicalisme et l’insignifiance du Parti Radical aujourd’hui. Et pourtant, avec une telle « marque », de telles valeurs, un leader aussi populaire, qu’est ce qui ne marche pas ?

Un parti politique n’existe sous la Vème République qu’avec un candidat à la Présidentielle. Or depuis 1958 nous n’avons jamais eu de candidat, nous nous contentons d’un ministère pour le Président dans chaque gouvernement. Avec le risque d’attirer les opportunistes qui viennent se servir du Parti Radical, plutôt que de le servir. Ambiguïté aussi de son positionnement : à gauche, même extrême gauche à son origine, le Parti Radical est maintenant à droite, dans l’UMP.

Radicalement républicain, les Radicaux ont imposé la République à la France. Une République sociale, humaniste, laïque, européenne. Est-ce que l’œuvre est accomplie et que le Parti Radical n’a plus de raison d’exister ? Il ne doit pas être réduit à l’aile écologique de la majorité présidentielle, le combat pour la laïcité n’est pas terminé, la réflexion sur la bioéthique, sur le développement durable avec ses composantes économiques et sociales est encore à mener. Notre Président Jean Louis BORLOO est avant tout connu comme Ministre du Développement Durable et n’est pas perçu comme Radical. Nos parlementaires sont invisibles et inaudibles. Il y a au Parti Radical une faillite complète de la communication, une absence de porte parole qui devrait intervenir régulièrement. Pour être entendu aujourd’hui, il faut être en désaccord, critiquer, s’opposer. Cela ne va pas avec la méthode BORLOO de recherche de consensus. Il a fait adopter à l’unanimité le Grenelle de l’Environnement par des partenaires que tout opposaient.

Il y a aujourd’hui une façon radicalement différente de faire de la politique. Plutôt que de hurler avec les loups, polémiquer par petites phrases, les Radicaux avancent efficacement : reconnaissance du plan de cohésion sociale de Jean Louis BORLOO, des métiers d’aide à la personne et de l’apprentissage de Laurent HENART, succès du Grenelle de l’Environnement, succès électoraux à Aix en Provence, Perpignan et Aubervilliers, avec l’élection de 4 députés européens. Mais tout cela sans éclat, sans retombées médiatiques.

Après que Jonathan BOCQUET ait bien remis en perspective le Parti Radical depuis son origine en 1901 jusqu’à aujourd’hui, les questions et les interventions ont affluées :

« Sommes-nous compatibles avec l’hyper présidence de SARKOZY ? »,

« Nous sentons nous à l’aise avec le rapprochement du MPF ? »,

« Comment nous situons nous face à la dérive communautariste ? »,

« Que pensons-nous du bouclier fiscal ? ».

Et bien sûr nos relations avec les Radicaux de Gauche et les autres formations du centre.

Notre conférencier a demandé qui ne partageait pas les valeurs du Radicalisme dans la salle. Personne n’a levé le doigt et pour autant tous ne s’engagent pas au Parti Radical. Est venu le moment où la question du nom du Parti s’est posée. C’est une étudiante en Science Po, militante au P.S, qui est intervenue pour dire qu’on ne peut pas abandonner un tel nom, une telle histoire avec de telles valeurs. Il ne manque qu’un engagement militant dans ce parti de notables qui doit garder confiance et reprendre courage.

Merci Jonathan d’avoir aussi brillamment introduit et animé ce débat et à Jessy MANTEAU, Président des Jeunes Radicaux, de l’avoir organisé.

Publié le novembre 4, 2009, dans Ce que j'ai à vous dire, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :