La fin ne justifie pas tous les moyens

La main de Thierry HENRY est un réflexe de joueur obsédé par la victoire. Aucun sportif, dans tous les sports, n’a échappé à une telle tentation au cours d’une carrière : une envie irrépressible de gagner.

Nous pouvons tous le comprendre, comme nous comprenons qu’un arbitre ne peut pas tout voir. A partir de là, il convient d’avoir le triomphe très modeste et de se racheter en se hissant enfin au niveau de finalistes d’une coupe du monde.

Publié le novembre 24, 2009, dans Ce que j'ai à vous dire, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :