Le principal du collège de Belleville incarcéré pour atteinte à la pudeur sur mineurs

Cette nouvelle a créé la stupéfaction chez tous ceux qui le connaissent : professeurs, parents d’élèves, collégiens ainsi que les élus qui le côtoyaient.
Jamais la moindre information, ni la moindre rumeur n’avait circulé à son sujet.
Et pourtant, on apprend qu’une condamnation pour le même motif avait déjà été prononcée à son encontre il y a 3 ans !
Comment a-t-on pu prendre le risque de laisser une personne avec de telles pulsions à un poste comme le sien ? Y-a-t-il eu injonction de soins ? N’y a-t-il pas d’autres postes administratifs sans contact avec des enfants à l’éducation nationale ?
Qui a pu être assez irresponsable pour prendre de tels risques et provoquer cet horrible événement ?
S’il y a des domaines où le principe de précaution ne se discute pas, la protection des enfants est bien de ceux là.

Publié le mars 7, 2008, dans Vie Municipale, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :