L’arche de Zoé

L’affaire de « l’arche de Zoé » nous renvoie à plusieurs interrogations. Le désir d’adoption par des personnes ou des familles pour qui cette démarche donne un sens à leur vie. Et le rôle des associations humanitaires dont l’aventure a été l’honneur de notre pays depuis Médecins Sans Frontières, Handicap International et autre Médecins du Monde…

L’engagement dans des organisations non gouvernementales relève de motivations nobles et généreuses. Ne pas tout attendre de l’Etat, des administrations, au contraire consacrer du temps, de l’énergie, même de l’argent pour ceux qui sont dans le besoin.

Et pourtant on découvre que les bonnes intentions ne suffisent pas, qu’il faut une bonne information et ne pas être manipulés ou pire encore piégés par des gens malhonnêtes. Que s’est-il exactement passé dans l’affaire de l’arche de Zoé ?

De toute évidence une absence de garantie que cette démarche, qui nous est présentée comme généreuse, devait avoir. Peut être aussi au passage quelques intérêts financiers pour certains.

En tout cas cela doit rappeler à plus de vigilance toutes celles et tous ceux qui souhaitent s’engager généreusement pour les autres. Et les associations ne pourront conserver leur indépendance et leur visibilité qu’au prix d’une vigilance éthique.

Publié le février 1, 2008, dans Non classé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :