Edito Salamandre: « Il y a l’avenir qui se fait et il y a l’avenir qu’on fait. » (Alain)

C’est bien l’avenir que l’on fera ensemble que je vous souhaite en ce début 2013. Faisons en sorte que 2013 soit fier de nous. Nous avons des atouts pour cela : une économie locale qui résiste bien grâce aux talents des entrepreneurs qui s’adaptent, qui innovent ; une qualité de vie que nous pouvons développer à proximité d’une grande métropole comme LYON, dans une agglomération qui s’équipe progressivement de tous les services nécessaires, avec le respect de notre environnement et de notre cadre naturel.

Cette année verra débuter le chantier de la future médiathèque et du nouveau cinéma que la Communauté de Communes réalise à proximité du lycée d’Aiguerande. Le chantier de la gare étant achevé, ce sont maintenant les rues Popy, Jean Macé et Muller qui vont être refaites. Nous continuerons l’adaptation des écoles primaires et maternelles par l’entretien des classes existantes et l’extension de nouvelles salles d’évolution. Enfin nous débuterons la rénovation de l’Église Notre Dame, un vaste chantier qui s’étendra sur plusieurs années pour l’entretien et la mise en valeur de ce patrimoine historique exceptionnel.

Tous ces chantiers, les services à la population et le soutien aux associations nécessitent une gestion rigoureuse. Fidèle à nos engagements nous n’augmenterons pas les impôts et nous poursuivrons la réduction de la charge de la dette dans notre budget. Notre participation dans la Communauté de Communes Beaujolais Val de Saône nous a permis de bénéficier d’un développement économique important  avec la zone intercommunale du Gouchoux, elle a permis la réalisation du gymnase Gardent, de la piste d’athlétisme, de la rénovation du quartier de la gare et cette année de la construction de la médiathèque-cinéma. Le parc LYBERTEC constitue un potentiel de développement pour les 20 ans qui viennent.

En fin d’année notre Communauté de Communes s’associera à celle de la Région de Beaujeu pour la création d’une entité de plus de 30 communes, avec CENVES, plus de 30 000 habitants afin d’avoir la taille nécessaire pour relever les défis économiques à venir.

ST GEORGES DE RENEINS et ST ETIENNE DES OULLIERES réfléchissent encore à l’opportunité de venir renforcer notre territoire. C’est le bassin de vie entre VILLEFRANCHE et MACON qui s’organise autour de notre agglomération.

Avec ST JEAN D’ARDIERES et TAPONAS nous nous interrogeons aussi sur la possibilité de créer une COMMUNE NOUVELLE. Notre souci, à tous, est de trouver le juste équilibre entre une taille critique pertinente et une proximité indispensable à la qualité des services que vous attendez. Ces réflexions et ces décisions importantes pour l’avenir de BELLEVILLE sont menées avec ce qu’il faut de prudence et de sagesse et également d’ambition et d’enthousiasme.

Vous serez associés en permanence à ces réflexions afin que la belle aventure collective de notre cité se poursuive pour le bien être de tous.

Publié le février 19, 2013, dans Ce que j'ai à vous dire, Vie Municipale, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :