Edito de la Salamandre – Janvier 2012

Au moment de se souhaiter une belle année à venir, la santé et le bonheur, comment ne pas s’interroger sur la période que nous traversons ? Quelles sont les répercutions de la crise mondiale sur notre vie communale ?

Nous continuerons à investir et développer les services à Belleville parce que depuis notre arrivée nous avons respecté quelques grands principes :

– Baisse de la pression fiscale : le journal Le Progrès a publié récemment l’étude des 273 communes du département qui classe Belleville dans les 3 seules communes qui ont réduit leurs impôts ces dernières années.

– Désendettement de la commune : aujourd’hui la charge de la dette représente 10 % de nos recettes de fonctionnement contre 15 % en 1995.

– Économie de fonctionnement pour permettre d’investir et soutenir l’économie locale en se montrant vertueux dans le respect de l’environnement comme en attestent les nombreux prix décernés à notre collectivité dans ce domaine.

Nous n’avons jamais souscrit d’emprunts à risque aussi alléchants étaient-ils, au contraire nous avons renégociés tous ceux que nous avons trouvés peu sécurisés. Nous devons à Robert Goudard, adjoint délégué aux finances, ainsi qu’à Henri Tonini ces décisions de sagesse et de raison.

La rénovation, extension de la Mairie sera bientôt terminée pour répondre aux obligations d’accessibilité et permettre d’accueillir dignement les Bellevillois en particulier lors d’évènements majeurs de leur vie comme leur mariage. Ce bâtiment est également le siège de la Communauté de Communes Beaujolais Val de Saône, du syndicat de traitement des eaux usées, du syndicat d’urbanisme, du syndicat des rivières du Beaujolais et du LYBERTEC qui gère le futur grand parc d’activité économique.

Cette mutualisation permet des économies de moyens qui participent à la bonne gestion des deniers publics. Belleville avec l’ensemble des communes des communautés Beaujolais Val de Saône et de la région de Beaujeu ont souhaité aller plus loin et donner une nouvelle dimension à notre développement économique et l’aménagement de notre territoire sans dépendre de l’agglomération de Villefranche. Notre territoire connait une croissance démographique, un développement économique et une reconnaissance d’identité autour des crus du Beaujolais et du Val de Saône qui sont des atouts pour une qualité de vie que nous voulons choisir ensemble.

Dans cette période où nous devons innover pour optimiser nos dépenses en investissant pour un avenir meilleur, nous tenons une vraie chance pour relever ce beau défi des années à venir.

 

Publié le janvier 9, 2012, dans Ce que j'ai à vous dire, Vie Municipale, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :