Une semaine qui répond à certaines interrogations du blog

Lundi 30 mars : le Conseil municipal de Belleville a voté à l’unanimité une baisse des taux des impôts de la commune. La Communauté de Communes Beaujolais-Val-de-Saône avait dû, la semaine précédente, augmenter la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères pour faire face à son accroissement de charge. Le Conseil communautaire a souhaité aller au-delà de l’augmentation des charges pour se donner les moyens d’engager les grands travaux que la population attend : cinéma, médiathèque et réhabilitation de la piscine, tout en maintenant la même redistribution de ressources aux communes.

Le Conseil municipal de Belleville a voulu compenser ces prélèvements supplémentaires en faisant un effort particulier sur la taxe d’habitation mais aussi sur les taxes foncières pour que les commerçants, artisans et les entreprises bénéficient comme les ménages de cette réduction. Cela implique que chaque adjoint et délégué « serre les boulons » de ses dépenses de fonctionnement. Car l’investissement sera maintenu pour aider la relance économique et offrir du travail aux entreprises locales. Nous allons impliquer tout le personnel municipal dans cette démarche d’économie. Il ne serait pas juste qu’en cette année de crise la collectivité ne fasse pas le même effort qu’auront à faire tous nos concitoyens.

La solidarité s’est aussi manifestée par une subvention exceptionnelle au syndicat de gérontologie qui permettra à l’association d’aide à domicile des personnes âgées et handicapées du canton d’être sauvée et de signer une convention avec le Conseil Général pour réduire le coût de l’heure d’intervention à domicile de 19,24 € à 17,50 €. Cette économie permettra aux personnes âgées dépendantes et aux personnes handicapées d’augmenter le nombre d’heures à leur service et créera ainsi des emplois à la personne.

Et nous doublerons le recrutement de jeunes cet été pour donner du travail aux jeunes Bellevillois qui auraient du mal à trouver un job d’été en entreprise dans la conjoncture actuelle.

Je donne toujours rendez-vous aux blogueurs pour leur démontrer que la masse d’impôts prélevée par la commune + la communauté de communes était inférieure à la masse d’impôts prélevée par la seule commune de Belleville avant notre arrivée, même si les taux n’ont pas tous varié uniformément pour respecter les liens imposés par la loi entre les 4 taxes (taxe professionnelle, taxe d’habitation, foncier bâti et foncier non bâti).

 

Mardi 31 mars : débat au Parti radical du Rhône sur la Bioéthique. Edouard TREPPOZ, professeur de droit nous a exposé l’évolution du droit en matière de bioéthique, la notion de « corps » et de « chose », la différence entre « découverte » et « invention » et le droit de propriété intellectuelle, la « brevetabilité du vivant » et ses conséquences sur les dons de sang, d’organes, etc… Ensuite le docteur Marie Pierre CORDIER, généticienne, nous a exposé l’état des connaissances actuelles en matière de diagnostic prénatal, préimplantatoire, de médecine prédictive, etc… Il s’en est suivi un débat digne et respectueux sur la place de l’Homme dans la société, le sens de la vie entre partisans et opposants de l’avortement, de mère porteuse, de procréation médicalement assistée, d’adoption…

Je crois que ce type de débat est important pour permettre à chaque citoyen d’intervenir sur le site : http://www.etatsgenerauxdelabioethique.fr dans le cadre des Etats généraux de la bioéthique qui sont ouverts jusqu’au 30 juin 2009.

De même que les Radicaux du début du XXème siècle ont élaboré avec le solidarisme de Léon BOURGEOIS un projet de société conçu à partir des connaissances scientifiques de l’époque (méthode expérimentale de Claude BERNARD et microbiologie de Pasteur), nous devons en ce début de XXIème siècle élaborer un projet de société à partir des réflexions éthiques qui sont portées sur nos connaissances scientifiques.

Le Professeur GRIMFELD, Président du Conseil Consultatif National d’Ethique, souhaite que la bioéthique s’intègre dans une dimension environnementale plus vaste qui prenne en compte toute la planète et la place de l’Homme dans la biodiversité. Blandine KRIEGEL rappelle dans son dernier ouvrage « Querelles françaises » la place des droits de l’Homme, face aux droits des citoyens qui accompagnent un individualisme croissant. Régis DEBRAY définit dans son « moment fraternité » la nouvelle Religion de l’Occident Contemporain (ROC) que sont les droits de l’Homme, omnipotents.

Comme les dons du sang, les produits provenant du corps ne peuvent qu’être donnés, même si après transformation, transport et conservation ils acquièrent un coût. Peut-on envisager que les produits qui viennent de la planète : eau, pétrole, minéraux soient gratuits ? Mais alors qui déciderait de leur juste utilisation ? Actuellement c’est le marché, l’offre et la demande qui enrichissent ceux qui ont la chance d’être nés à l’intérieur de frontières qui entourent les lieux de prélèvements.

 

Mercredi 1er avril : soirée débat à Saint-Jean-d’Ardières avec l’association « Handicap en pays Beaujolais » sur l’accessibilité dans les lieux publics. Les témoignages de personnes handicapées physiques ou sensorielles, d’éducateurs ou parents de personnes handicapées mentales, d’architectes, d’élus a permis de mieux comprendre, de progresser dans cette indispensable démarche d’accessibilité.

J’ai rappelé mon engagement dans le schéma départemental des personnes âgées et handicapées pour proposer un statut d’expérimentateur aux personnes porteuses de handicap qui font progresser les techniques spécifiques à la compensation de leur handicap mais qui deviennent « facilitatrice » de la vie courante de tout le monde. Je crois que l’on doit exploiter ces pistes de recherche avec de grands bénéfices pour anticiper l’ergonomie des objets que nous utilisons quotidiennement. C’est une plus-value importante et qui doit devenir rentable économiquement.

 

Jeudi 2 avril : à 11h30 j’avais rendez-vous avec le père TABONE, curé de Belleville, suite à son expression sur mon blog. Je ne conçois pas que le Maire et le Curé d’une commune dialoguent par message blog interposé. C’est bien la moindre des choses que de se rencontrer et échanger. J’ai eu beaucoup de plaisir à me retrouver dans ce presbytère, où j’allais au catéchisme puis au patronage pour repeindre des pièces ou simplement discuter avec le prêtre de l’époque. C’est entre ces murs également que l’on m’a appris à débattre, discuter avec une grande bienveillance.

Le père TABONE m’a reçu très courtoisement, il est charmant. En revanche sur le fond il est intransigeant sur les paroles du pape qui ne peuvent être discutées puisqu’elles sont LA Vérité. J’avoue que je ne peux partager cette soumission et que je crois nécessaire de faire appel à notre raison pour analyser et discuter tout propos, même papaux. Je suis un héritier du Siècle des Lumières, de la Révolution Française (que le père TABONE regrette). Je revendique la tolérance de VOLTAIRE, l’éducation pour l’égalité des chances de CONDORCET.

Nous avons beaucoup échangé sur les propos de Benoît XVI, leur contexte, les excès de leurs attaques et l’aveuglement de leur défense. J’espère avoir fait comprendre au père TABONE le rôle d’un blog, mon souhait de provoquer le débat, les références de mon premier texte incompris. Depuis j’ai appris qu’il existe un site catho : « Touche pas à mon pape » avec une main blanche et jaune aux couleurs pontificales. Le père TABONE, admirateur de Benoît XVI, ne peut concevoir qu’un chrétien convaincu puisse regretter les propos du pape. Une telle soumission me stupéfie et m’inquiète à la fois. Les propos du philosophe Yves COQ, reproduits dans un commentaire du blog, éclairent davantage l’enjeu du débat.

Je m’interroge sur le but recherché par la curie romaine qui manipule cette communication provocatrice. Le but n’est-il pas de provoquer des réactions qui resserrent les rangs des fidèles les plus intransigeants ? C’est la technique développée fin du XIXème siècle par les théoriciens juifs qui ont provoqué l’antisémitisme pour redonner une conscience juive à ceux qui s’intégraient trop à leur goût. Cette thèse est très bien décrite dans la 1ère partie du livre de Jean Denis BREDIN sur l’Affaire Dreyfus écrit en 1983. cela a produit l’Affaire Dreyfus puis le Nazisme et la collaboration. Il faut donc être très prudent avec les apprentis sorciers de la communication pontificale. Jean Paul II, bien que conservateur sur le fond était beaucoup plus ouvert sur la forme ainsi que Monseigneur BARBARIN. Le père TABONE, élève de RATZINGER, préfère nettement l’intransigeance de Benoît XVI. Dont acte. Pour ma part je ne suis pas aveuglé par la parole du chef de l’Eglise catholique, je ne le crois pas infaillible et je continuerai à alerter l’opinion chaque fois que ma conscience me le commandera, en provoquant toujours et encore la réflexion et le partage d’arguments.

 

Samedi 4 avril : forum cantonal à Lancié avec ma suppléante Evelyne GEOFFRAY, accueilli par Jacky MENICHON, maire de Lancié. J’ai rappelé les différentes missions d’un conseiller général :

– siéger dans l’assemblée départementale,

– défendre son canton au sein du Département,

– représenter la population qui l’a élu.

Depuis ma 1ère élection je n’ai jamais manqué d’organiser ce forum, espace d’échanges avec celles et ceux que je représente. Avec les rencontres régulières des élus du canton, les rendez-vous personnels à LYON ou BELLEVILLE, mes échanges sur mon blog, le débat public est un moyen complémentaire de rendre des comptes. Beaucoup de questions ont porté sur la future organisation territoriale proposée par le rapport BALLADUR, les missions sénatoriales et de l’Assemblée Nationale , les conséquences de la crise sur l’avenir du canton et le plan de relance départemental.

 

IL n’y a pas de sujet tabou, la parole est libre, c’est la conception de mon engagement républicain.

Publié le avril 9, 2009, dans Vie Municipale, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :