Le Grenelle de l’environnement : une belle réussite

Enfin un rayon de soleil au milieu des nuages.

En pleine crise économique où chacun rejette la faute sur l’autre, où l’on assiste à une surenchère de pessimisme, de catastrophes annoncées, où les solutions financières proposées suscitent des réserves, le Grenelle de l’environnement présenté par Jean Louis BORLOO à l’Assemblée Nationale a été adopté à la quasi unanimité.
C’est rassurant de voir que nos responsables politiques, de tout bord, reconnaissent la pertinence de cette démarche et se rassemblent pour proposer cette nouvelle perspective de développement. On se souviendra de ce 21 octobre 2008, de la joie sereine de notre ministre du développement durable rassuré par le sens des responsabilités de nos élus.

Oui, le développement durable propose un nouveau mode de développement plus juste, plus responsable.

Il a fallu le talent, la patience et la résistance de Jean Louis BORLOO pour mener à terme cette vaste consultation de tous les acteurs de l’environnement qui ont pourtant une sérieuse culture de la contestation ! Et puis il lui a fallu convaincre une majorité qui n’était pas spontanément acquise à sa cause.

Je suis fier et heureux de travailler au côté de Jean Louis BORLOO mon Président national au Parti Radical.  Les Universités d’été du Parti Radical avaient permis un débat profond et riche sur la nouvelle donne pour aborder le XXIème siècle. Les médias nous avaient méprisés préférant se répendre sur la comédie des rencontres socialistes de La Rochelle et la pitoyable guerre des clans et des égos qui donnent une image lamentable de la politique. Alors qu’à Montélimar, nous mesurons les risques et les enjeux d’une nouvelle ère qui s’ouvre à nous avec la fin des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole) et la nécessité de préserver la planète et de permettre un développement harmonieux de tous, avec la solidarité due aux plus faibles et aux plus vulnérables.

La crise économique précipite le recours à des solutions nouvelles qu’un développement durable peut garantir et que propose le Grenelle de l’environnement.

Je participais, le soir du 21 octobre, à un débat sur l’avenir de la planète, à Meyzieu, avec les Radicaux du Rhône. Quel enthousiasme, quelle confiance en l’avenir, même en cette période de crise, émanaient de cette rencontre avec un militant écologiste et une spécialiste de l’économie de l’environnement.

Ces instants réconcilient avec la politique, la vraie, la grande, la noble, celle qui propose, pas celle qui conteste tout, celle qui traduit une réelle volonté de construire demain plus beau qu’aujourd’hui, pour nos enfants, pour tous les enfants de la planète.

Publié le octobre 25, 2008, dans Non classé, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :